Avertir le modérateur

19/01/2010

A la découverte du Baccara

1228556811ytjjUv.jpgLe Baccara ressemble, dans son principe, au blackjack, mais avec une comptabilité des cartes un peu plus compliquée. Toutefois, le Baccara laisse moins d’initiative au joueur du fait des règles applicables à ce jeu.

Le principe du Baccara est simple. Il s’agit simplement de deviner quelle main, de la banque ou du joueur, sera gagnante ou bien, s’il y aura égalité. Donc, un joueur peut miser sur la victoire du banquier contre lui. Quand on mise sur la victoire, on reçoit le montant de sa mise, lorsque l’on mise sur l’égalité on reçoit huit fois la mise.

Pour gagner, il s’agit de présenter un total de 9 ou de s’en rapprocher au maximum. La valeur des cartes est la suivante : le Dix et les figures comptent 0 et de l’As au 9, on compte la valeur nominale. Mais, dès que le total des cartes atteint 10, on élimine la dizaine. Exemple : la main est composée d’un 7 et d’un 8, soit un total de 15, qui équivaut en fait à 5. Ainsi, le total ne peut jamais excéder 9.

Pour débuter la partie, le croupier distribue alternativement deux cartes au joueur et à la banque. Si la valeur d’une des mains, atteint 8 ou 9, il s’agit d’un « Naturel ». La partie s’arrête alors automatiquement et la main la plus forte l’emporte. S’il y a égalité, chacun reprend sa mise.

Si aucun Naturel n’apparaît, la partie se poursuit et une nouvelle carte est distribuée, en commençant par le joueur si celui-ci ne s’estime pas servi. Ensuite, ce sera au tour du banquier, s’il le désire, de recevoir une nouvelle carte.

Après avoir reçu cette troisième carte, on fait le total des mains et désigne le vainqueur. A noter que la casino prélève 5% sur les gains du banquier.

16/01/2010

Le comptage des cartes accepté par la justice de l’Indiana

126088.jpgThomas Donovan est un joueur de Blackjack qui compte les cartes et ne s’en cache pas lorsqu’il sévit dans les casinos de l’Etat d’Indiana. Las de perdre de l’argent, ces derniers l’ont interdit d’entrée au Grand Victoria Casino, qui s’est aussitôt vu intenter un procès par le joueur lésé.

Il faut dire que la pratique du comptage des cartes au Blackjack n’a rien d’illégal, mais comme il s’agit de l’un des jeux où l’avantage de la maison est le plus minime, un joueur expérimenté a vite fait d’accumuler des gains appréciables. C’est pour cette raison que certains casinos s’arrogent le droit de bannir de tels joueurs.

Débouté en première instance, notre joueur a fait appel et a obtenu gain de cause devant la Cour d’Appel de l’Indiana. C’est cet arrêt que contestent maintenant 11 des 12 casinos de l’Etat regroupés en association devant la Cour Suprême de l’Indiana. S’ils perdent, comme c’est probable, les casinos menacent de changer les règles du jeu afin de rendre impossible le comptage des cartes.

Les casinos ont d’ailleurs déjà tenté d’appliquer plusieurs méthodes, comme la technique de battre les cartes plus souvent. Hélas pour eux, les compteurs se sont toujours adaptés et ont continué à damer le pion aux casinos.

La décision tant attendue pourrait servir de modèle aux joueurs d’autres Etats, qui pourraient à leur tour, tenter de défendre leurs droits en justice face aux casinos. Le Blackjack traditionnel risque-t-il alors de disparaître, laissant surgir à sa place une variante beaucoup plus avantageuse pour les casinos ?

Cela serait d’un très mauvais goût de la part des casinotiers que d’en arriver à cette situation. Mais les conseilleurs n’étant pas les payeurs et les casinos étant parfois de mauvais payeurs, tout est possible…

 

 

10/01/2010

L’informatique au secours des casinos…

050028.jpgUn système informatique efficace d’un genre nouveau va-t-il venir bouleverser les jeux de cartes ou ceux utilisant les jetons dans les casinos ? C’est ce que semble prétendre le jeune Kris Zutis, 22 ans, qui  a élaboré un tel système et en le perfectionnant grâce à une collaboration étroite avec le personnel du casino Dundee’s Gala.

Ce système servirait en fait à repérer les joueurs de blackjack qui comptent les cartes, pratique qui si elle n’est pas illégale, est considérée comme désavantageuse par les responsables des casinos, à la fois envers la maison et les autres joueurs. Il permettrait également de répertorier et de corriger les erreurs des donneurs.

Le monde des casinos semble déjà porter une attention particulière à cette innovation en raison d’un article publié sur le sujet par le prestigieux magazine scientifique New Scientist. De plus, une conférence relatant ces recherches a été présentée lors de la Conférence Internationale sur les Systèmes de Vision gérés par Ordinateurs en octobre dernier.

A l’aide de caméras qui surveillent la table de jeu, le système à base d’algorithmes qui décortiquent les données fournies, permet de détecter le comptage des cartes. Il compare les tactiques de jeu à celles mémorisées afin de déterminer si un joueur utilise la technique du comptage des cartes et alerte le personnel du casino en cas de réponse positive.

Des tests aux résultats prometteurs ont déjà été réalisés  avec différentes catégories de joueurs. Il semble bien qu’il aient été concluants et les casinos seraient sur le point d’inclure cette nouvelle technique dans leur système de surveillance des jeux de cartes, d’autant qu’il apparaît être bien moins couteux que les techniques utilisées actuellement.

Il est certain que cela redonnerait un avantage supplémentaire à la maison face aux joueurs et laisserait encore moins de place au hasard…

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu